HALLOWEEN : Origines et traditions

Halloween

Halloween et ses légendes

A l’origine, Halloween est une fête irlandaise, et plus précisément : le Nouvel An Celtique !

Chez les Celtes, il y a près de 3000 ans, le soir du 31 octobre représentait la dernière nuit de l’année et également la nuit du dieu de la mort : Samain.

A l’arrivée de l’automne, les nuits sont plus longues, ce qui d’après les légendes, laissait le champ libre aux fantômes pour venir hanter les vivants. D’après les légendes celtiques, le 31 octobre était le jour où le voile entre le monde des vivants et le monde des morts était le plus fin, ce qui les poussaient à croire que cette nuit-là, les spectres envahissaient les rues. La tradition de porter des déguisements le soir d’Halloween provient de cette croyance : dans l’idée d’éloigner les revenants, les celtes revêtaient et paradaient avec des costumes terrifiants !

Une autre tradition reste bien présente mais a évolué au fil des années : celle des bonbons. Espérant apaiser la colère et la faim des spectres, le peuple Celte avait pour coutume de leurs préparer des offrandes : ils disposaient de nombreux gâteaux et fruits (pommes) à l’entrée des villages le soir de Samain.  Aujourd’hui, ce sont les enfants qui frappent de portes en portes, déguisés, et réclament des bonbons sous peine de jeter un sort à leur hôte : “Trick or Treat” pour les pays anglo-saxons ou “Un bonbon ou un sort” en France.

La citrouille est devenue un symbole d’Halloween mais cela n’a pas toujours été le cas. Une légende raconte qu’un ivrogne dénommé Jack passa un pacte avec le diable afin que son âme ne finisse jamais en enfer.  A sa mort, un 31 octobre, n’ayant pas été un homme bon et méritant, l’accès au paradis lui fut refusé tout comme l’enfer en raison de son pacte passé avec le diable ! Jack, muni d’une lanterne creusée dans un navet et éclairée par une braise (donnée par le diable), fut condamné a errer dans les ténèbres pour l’éternité. De ce compte irlandais est né la légende de Jack O’lantern. La tradition de la lanterne creusée dans un légume est restée cependant le navet a été abandonné au profit d’une citrouille, plus facile à creuser.

Aujourd’hui, même si elles ont perdu leur sens initial, certaines traditions de l’époque perdurent et  depuis plusieurs années, nous pouvons observer en France, de nombreuses habitations se transformer aux couleurs de cet évènement : noir (couleur associée au dieu de la mort) et orange (couleur associée à la Déesse Pomona, pourvoyeuse de fruits et d’arbres).

Halloween est de plus en plus fêté et offre l’occasion de réunir les familles, s’amuser, se déguiser entre amis.

Cette fête grandissante suscite de plus en plus d’intérêt et chaque année de nombreux événements sont organisés par des mairies, offices du tourisme, associations locales,  pour partager un moment déguisé et souvent effrayant (collecte de bonbons, jeux de pistes ou d’énigmes, parcours horrifiques) !

Escape Game Halloween

Un escape game pour Halloween?

Parmi les structures qui s’animent aux couleurs d’Halloween, nous retrouvons, bien évidemment, les escapes game !

Certains surfent sur la vague de l’horreur tout au long de l’année avec des scénarios horrifiques, d’autres créent et mettent en place des scénarios spécialement pour l’occasion dans le but de faire frissonner de peur leurs joueurs…

Cette année Weasel Escape Game arborera les couleurs d’Halloween !

Nous respecterons les traditions : du 22/10 au 06/11, venez jouer déguisés et vous mangerez des bonbons.

Pour ce qui est des fantômes, nous ne saurions vous dire s’ ils prévoient de venir passer un moment avec nous…